Le crowdlending, également connu sous le nom de prêt participatif, ou encore de pair-à-pair (en abrégé P2P), est une pratique consistant à prêter de l’argent à des particuliers ou à des entreprises par l’intermédiaire de plateformes en ligne qui mettent directement en relation prêteurs et emprunteurs, en contournant les banques et autres institutions financières.

Les sociétés de prêt participatif opèrent généralement en ligne, ce qui leur permet de fonctionner avec des frais généraux moins élevés et de fournir le service à moindre coût par rapport aux institutions financières traditionnelles :

  • Les emprunteurs peuvent emprunter de l’argent à des taux d’intérêt plus bas.
  • Les investisseurs (c’est-à-dire les prêteurs) peuvent diversifier les risques et reçoivent un rendement plus élevé que l’épargne sous forme de dépôts à terme, d’obligations ou de fonds d’investissement proposés par les banques.

Il existe de nombreuses plateformes et types de prêts différents dans lesquels vous pouvez vous diversifier. À titre d’exemple:

Projets immobiliers (sécurisés ou non pas une hypothèque)
Prêts agricoles
Prêts automobiles
Prêts aux entreprises
Projets de développement
Financement des factures
Prêts sur gage
Prêts personnels
Prêts à court terme

Avantages des prêts P2P

Certains des avantages du crowdlending sont :

Un revenus passif régulier : Les prêts P2P peuvent générer des revenus d’intérêts fixes pour les investisseurs. Les prêts P2P sont généralement remboursés sur le compte de l’investisseur sur base mensuelle, y compris une partie du capital investi et les intérêts courus dans le mois.

Un rendements plus élevés : Les prêts P2P offrent des rendements plus élevés sur l’épargne par rapport à la possibilité de la laisser à la banque ou d’investir dans des produits proposés par les banques.

Les intérêts composés : La plupart des plates-formes de prêt à la consommation disposent d’un moyen automatisé permettant à l’investisseur de réinvestir son argent. L’intérêt ainsi obtenu commencera à générer des rendements dès qu’il sera déposé sur votre compte. Et ainsi de suite. À titre d’exemple, imaginons que vous investissiez 300 euros par mois dans une plateforme de crowdlending, dans des prêts à 11 % d’intérêt. Dans dix ans, votre investissement total vaudra :

Diversification : Les prêts P2P permettent aux investisseurs de choisir les projets ou les prêts personnels dans lesquels ils souhaitent investir. En outre, vous pouvez choisir la durée, le montant, le risque et, par conséquent, le bénéfice probable. Le principe du crowdlending consiste à obtenir un prêt auprès d’une « foule » de nombreux investisseurs, chacun d’entre eux apportant une petite proportion du montant total. En n’engageant que de petits montants dans un prêt, les investisseurs peuvent répartir leur risque global.

Facilité d’utilisation : Créer un compte et y transférer de l’argent est un processus très simple et rationalisé. Investir dans des prêts est également aussi simple que de cliquer sur un bouton ou 2

Pas ou peu de frais : En général, il n’y a pas de frais associés à l’investissement dans des prêts.

Un investissement éthique et responsable

Pour déterminer si le placement est éthique, il est utile de faire quelques recherches. Vous pouvez par exemple vous intéresser au secteur de l’entreprise, à ses pratiques sociales, à sa gouvernance, à sa gestion des déchets… Pour avoir des informations, la presse locale peut être un vrai atout. L’avantage du prêt participatif est qu’il concerne souvent de petites entreprises qui ont majoritairement de bonnes pratiques.

Il existe aussi des plate-formes sectorielles qui sont dédiées à certains secteurs. C’est le cas de Lendosphere, qui a choisi de ne proposer que des projets d’énergies renouvelables, ou de Blue Bees, qui se concentre sur le secteur de l’agriculture durable. Cela peut vous aiguiller si vous êtes à la recherche d’un type de projet à soutenir bien particulier.

Quels sont les risques?

Et oui, il y a des risques. En fait, les investissements P2P sont considérés comme à haut risque. Toutefois, on peut atténuer les risques en investissant dans des initiateurs de prêts considérés comme «les meilleurs élèves de la classe» avec garantie de rachat, mais le risque demeure toujours qu’un créancier de prêts fasse défaut comme c’est le cas avec Eurocent sur Mintos. Tout investisseur avisé doit considérer les risques de chaque investissement avant d’investir son argent. Investir dans des prêts entre pairs comporte un certain nombre de risques:

  • Défaut de l’emprunteur – La plupart des prêts ne sont pas garantis, de sorte qu’un investisseur a peu de recours si l’emprunteur décide de ne pas payer et les efforts de recouvrement sont souvent infructueux. Cela ne s’applique qu’aux prêts non garantis couverts par une garantie de rachat.
  • Faillite de l’initiateur du prêt – La plupart des plateformes ont mis en place des dispositions pour garantir que les investisseurs continuent de recevoir les paiements des prêts dans lesquels ils ont investi par l’intermédiaire de leur marché.
  • Mauvaise diversification des prêts – de nombreux nouveaux investisseurs tombent dans ce piège. Ils ne bénéficient pas de l’investissement minimum de 10 €. Si vous investissez 300 € dans 20 prêts, vous courez un risque bien plus élevé que si vous investissez 10 € dans 600 prêts. Pensez donc à diversifier au maximum.
  • Risque de liquidité – Toutes les plates-formes n’ont pas de marchés secondaires et ceux qu’elles possèdent, comme Mintos, peuvent revendre leurs prêts, mais si vous devez liquider l’ensemble de votre portefeuille, vous perdrez probablement une partie de votre capital en cours de route.
  • Récession à l’échelle du marché – La récente crise du Covid-19 de 2020 a permis de tester la résilience de ce type d’investissement lorsque le marché est tendu. Durant cette récession, les taux de défaut ont augmenté, ce qui entraîna une baisse de rendement pour les investisseurs. Une fois encore, le meilleur moyen de se prémunir contre le risque de défaut est de diversifier au maximum et de répartir la somme investie en petits montants dans de nombreux projets différents.
  • Abaissement de la qualité de la souscription – Si une plate-forme réduit ses exigences de prêt, la qualité des prêts diminuera, ce qui augmentera le risque de défaut.

FixMe source: https://p2pincome.eu/what-is-peer-to-peer-lending/
https://mycrowdlending.eu/what-is-crowdlending/
https://investir-ethique.fr/pret-participatif-crowdlending/