Cette activité complémentaire partielle que avez lancée il y a peu commence à rapporter gros, si bien que vous avez maintenant un peu plus d’argent.

Il est tentant de dépenser cet argent et de s’acheter de belles choses. Cependant, vous avez acquis une plus grande intelligence financière et vous comprenez qu’il est important de rembourser vos dettes avant de dépenser pour des biens non essentiels, les dépenses de type « Je veux ».

Mais une idée vous traverse l’esprit: vous vous demandez ce qui se passerait si vous investissiez simplement cet argent, pour pouvoir gagner plus d’argent à la place de rembourser vos dettes car lorsque vous avez plus d’argent, il devient alors beaucoup plus facile de rembourser vos dettes. Cela vous semble une meilleure idée, n’est-ce pas ?

C’est un dilemme normal : confondre investissement et remboursement des dettes.

De plus, ce dilemme est assez semblable à celui de savoir si vous devez économiser de l’argent lorsque vous avez des dettes, ce à quoi je réponds sans hésiter : « Oui, vous devriez économiser de l’argent! ».

Investir, en revanche, est un peu plus compliqué. Et c’est ce à quoi nous allons essayer de répondre aujourd’hui.

Pourquoi épargner est important même si vous avez des dettes

Par définition, l’épargne c’est le fait de mettre de côté une partie de ses revenus et de la placer à la banque. La raison pour laquelle je recommande de le faire même si vous avez des dettes à payer est que cela va constituer votre protection financière.

Si une dépense imprévue survient, par exemple si vous ou l’un de vos proches tombez malade ou si des réparations d’urgence doivent être effectuées à la maison, vous aurez alors de l’argent de côté au lieu de vous endetter davantage parce que vous n’avez pas d’économies.

Cette situation se produit plus souvent que vous ne le pensez. Et je crois que l’argent supplémentaire que vous payez en intérêts vaut la tranquillité d’esprit que vous aurez en sachant que vous avez de l’argent de côté en cas d’urgence financière.

Outre cet avantage, il y a deux autres avantages à épargner de l’argent pendant que vous remboursez encore vos dettes.

Vous avez peut-être contracté des dettes au départ parce que vous ne saviez pas comment épargner. Il est donc logique de prendre l’habitude d’épargner le plus tôt possible.
Vous aurez bonnes raisons de vous réjouir et de renforcer votre mental: vos dettes diminuent, tandis que vous faites fructifier votre épargne.
Ainsi, si vous êtes tiraillé entre investir et rembourser vos dettes, mais que vous n’avez pas d’économies, vous devriez commencer par vous constituer une épargne tout en remboursant vos dettes. Oui, cela signifie que vous ne devez pas investir, mais plutôt épargner et payer vos dettes.

Investir ou rembourser ses dettes

Si maintenant on part de l’hypothèse que vous avez déjà constitué des économies ou un fonds d’urgence, et que vous avez de l’argent supplémentaire à disposition. Devriez-vous l’investir ou payer vos dettes ?

En réalité, cela dépend. Et nous allons passer en revue les différents cas de figures ci-dessous.

Cas n°1: Les dettes à court terme

Si vous avez des dettes à court terme, par exemple des dettes de carte de crédit ou si vous devez de l’argent à quelqu’un, je vous recommande de rembourser vos dettes d’abord et de ne pas investir pour l’instant.

Les dettes à court terme, en particulier les dettes de carte de crédit, entraînent des frais d’intérêt élevés chaque mois. Et il est très difficile de trouver un investissement qui permette de réaliser des gains mensuels supérieurs à ces frais d’intérêt.

Bien sûr, si vous devez de l’argent à quelqu’un, il vaut mieux le payer le plus vite possible, car de mon point de vue, de bonnes relations sont très importantes sur le chemin qui mène à la richesse. De plus, il n’est jamais bon de devoir de l’argent à quelqu’un pendant longtemps, surtout à sa famille et à ses amis.

Cas n°2 : Les dettes à long terme

Pour les dettes à long terme, que j’appelle également des prêts – comme les prêts salariaux, les prêts personnels, les prêts hypothécaires, les prêts automobiles, etc. – le choix va dépendre de ce qui est le plus avantageux sur le plan financier.

À ce stade, l’un ou l’autre ou les deux se sont produits :

Vous avez reçu une somme forfaitaire, par exemple une prime salariale, vous avez peut-être gagné de l’argent lors d’une loterie ou d’un concours, vous avez vendu un bien ou vous avez eu une aubaine inattendue. Dans ce cas, vous pouvez rembourser une partie de votre prêt à l’avance, voire la totalité.
Vos revenus ont augmenté, peut-être avez-vous maintenant un salaire plus élevé, avez-vous commencé à travailler en tant que freelance, pris un emploi supplémentaire, ou peut-être avez-vous créé une entreprise. Si c’est le cas, cela signifie que vous pouvez vous permettre de payer davantage sur vos cotisations mensuelles.

La première chose que vous devez faire est de demander à votre créancier s’il est possible de restructurer votre prêt. Et si c’est le cas, calculez ensuite combien vous économiseriez sur les frais d’intérêt si vous choisissez cette option.

Ensuite, la deuxième chose que vous devez faire est de vous renseigner sur le rendement potentiel de votre investissement et sur l’endroit où vous comptez placer votre argent.

Après avoir effectué ces deux tâches importantes, vous saurez plus clairement quelle option est la plus avantageuse pour vous.

Pour illustrer cela, disons que vous avez un prêt automobile sur 5 ans, que vous payez depuis un an déjà. Soudain, vous avez reçu une importante prime de salaire et la banque a accepté que vous puissiez verser une somme forfaitaire à l’avance pour restructurer le solde du prêt.

Vous procédez maintenant au calcul qui donne les chiffres suivants :

Total des frais d’intérêt sur le prêt initial : 1500 EUR [A]
Frais d’intérêt déjà payés au cours de l’année précédente : 200 EUR [B]
Les frais d’intérêt restant à payer après la restructuration : 1000 EUR [C]
Rendement potentiel de l’investissement : 250 EUR [D]

Si vous ne restructurez pas votre prêt, vous devrez payer 1300 EUR ([A] – [B]) de frais d’intérêt pendant les quatre prochaines années. Mais si vous restructurez le prêt, vous paierez plutôt 1000 EUR [C] d’intérêts. Cela signifie qu’en restructurant le prêt, vous pourrez économiser 300 EUR ([A] – [B] – [C]).

Option 1 : Investir et ne pas restructurer le prêt

Vous paierez 1300 EUR d’intérêts, mais vous gagnerez 250 EUR [D]. Dans les faits, tout se passe comme si vous n’avez payé que 1050 EUR ([A] – [B] – [D]) d’intérêts.

Option 2 : Ne pas investir, mais restructurer le prêt

Vous ne paierez que 1000 EUR [C] d’intérêts, mais vous n’aurez aucun retour sur investissement.

Dans ce cas, il semble donc que l’option 2 soit la meilleure solution : restructurer le prêt plutôt que de le conserver et d’investir.

Mais bien entendu, si vous avez trouvé un investissement qui peut vous donner un rendement potentiel de plus de 300 EUR pour les quatre prochaines années, il vaut mieux investir et ne pas rembourser le prêt à l’avance.

Remarque importante

Veuillez noter que l’exemple illustré est volontairement très simple.
Il y a beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte, tels que le taux d’inflation, la conjoncture économiques, et même votre style de vie et vos dépenses personnelles.

Ce qu’il est important de retenir c’est la logique que nous avons suivie pour arriver à la conclusion.

En résumé

Si vous n’avez pas d’économies, vous devrez épargner pendant que vous remboursez vos dettes. Faites les deux en même temps. Cela présente de grands avantages qui vont bien au-delà des avantages purement financiers.

Si vous avez déjà constitué des économies et que vous avez des dettes à court terme, remboursez d’abord vos dettes avant d’investir. C’est presque toujours la meilleure solution.

Si vous avez déjà des économies et que vous avez des dettes à long terme, vous devez faire le calcul pour savoir quelle option est la plus judicieuse sur le plan financier.

Enfin, si vous ne voulez pas vous lancer dans de fastidieux calculs et que les chiffres vous rebutent, vous pouvez engager un planificateur ou un conseillé financier qui le fera à votre place.

Ou, aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, vous pouvez en fait faire tout ce qui vous semble le mieux pour vous – investir, rembourser vos dettes, ou même faire un peu des deux.

Car si vous y réfléchissez bien, quelle que soit l’option que vous choisissez, vous finirez toujours par vous retrouver dans une meilleure situation financière que celle dans laquelle vous vous trouvez aujourd’hui – soit avec moins de dettes, soit avec plus d’investissements.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

14 − 2 =