La littérature sur l’argent abonde et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver et de savoir par où commencer. Dans cet article, je vous livre dix principes fondamentaux issues de cinq best-sellers qui traitent de l’argent et du développement personnel.

Tour d’horizon pour des fondations en béton armé pour votre future indépendance financière.

Principe n°1: Vivez en dessous de vos moyens

Les médias nous renvoient une image décalée de la richesse: villa immenses, voitures de luxe, yachts, jets privés,…
La réalité est pourtant bien différente: l’immense majorité des riches et même des super riches ont une vie frugale.

La première règle de la richesse est excessivement simple:
Si vous dépenses sont supérieures à vos revenus, vous allez rapidement avoir des problèmes d’argent.
Si vous vivez au dessus de vos moyens, vous n’avez aucune chance de faire fortune, absolument aucune.
Vous devez dès lors faire en sorte que l’ensemble de vos revenus soient strictement supérieurs à l’ensemble de vos dépenses et ce de manière répétée au cours du temps. Cela nous donne la première équation fondamentale de la richesse:

L’ensemble de vos revenus doit être supérieur à l’ensemble de vos dépenses

Si on regarde les milliardaires comme Warren Buffet, Mark Zucherberg ou Bill Gates, on s’aperçoit qu’ils font tous attention à ce qu’ils dépensent.

Pour commencer, il est important de regarder au plus près ses dépenses et de s’efforcer au maximum de réduire tout ce qui n’est pas nécessaire, c’est-à-dire les dépenses de type « Je veux » (par opposition aux dépenses de type « J’ai besoin »). À titre d’exemple, on peut citer les abonnements internet ou téléphonie mobile, les boissons alcoolisées, les vêtements, les restaurants, les appareils électroniques ou encore les vacances.

Un bon exercice est de noter toutes les dépenses « Je veux » que vous effectuez pendant un mois. Vous vous apercevrez rapidement que toutes ces petites dépenses s’accumulent et finissent par faire un gros trou sur votre compte en banque!

C’est en investissant la différence entre ce que vous gagnez et ce que vous dépensez que vous allez vous enrichir.

Livre pour aller plus loin: « The Millionnaire next door » de Thomas Stanley et William Danko

Principe n°2: Pensez à vous d’abord!

Pour vous assurer un surplus tous les mois, vous devez commencer par vous rémunérer vous-même. Pas votre propriétaire, pas votre fournisseur de téléphonie mobile mais vous-même. Le meilleur moyen pour ce faire est de mettre en place une épargne automatique, un virement récurrent qui a lieu à date fixe vers votre compte d’épargne.

Le livre « L’homme le plus riche de Babylone » de George Clason nous explique que le meilleur moyen d’amasser des fortunes est de suivre une règle simple:

Pour 10 euro que vous gagnez, mettez immédiatement de côté 1 euro et vivez avec le reste. En gros, il est impératif d’économiser 10% de ses revenus tous les mois.

Trouvez la somme exacte que vous voulez mettre de côté et gardez en tête que le plus important est de s’y tenir dans la durée. N’essayez surtout pas de vous imposer un rythme que vous ne pourrez pas tenir sur le long terme. Commencez avec une petite somme, même insignifiante, et surtout ne revenez jamais en arrière.

Pensez à vous d’abord: payez-vous en premier.

Principe n°3: Utilisez vos revenus pour acquérir des actifs et utilisez les revenus issus de ces actifs pour financer vos dépenses.

Maintenant que vous avez mis de l’argent de côté, vous allez pouvoir le faire travailler pour vous.

La cause principale de l’appauvrissement des classes moyennes est l’ignorance de la différence entre un actif et un passif.

Un actif est toute chose qui produit un revenu récurrent positif. C’est-à-dire qu’à long terme, l’actif aura mis plus d’argent dans votre porte-monnaie qu’il n’en aura sorti. Cela peut par exemple être une action, un immeuble mis en location, un brevet, un livre, un site internet.
Au contraire, un passif a un cashflow négatif: il vous coûte de l’agent de manière récurrente. Par exemple, une voiture de luxe est pour la plupart des gens un passif: l’achat, l’assurance, le carburant, les entretiens entrainement des dépenses récurrentes alors qu’aucun revenu ne sera généré.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas acheter de voiture de luxe si on en a les moyens. Voici la subtilité:

Alors que les pauvres et les classes moyennes utilisent un revenu, la plupart du temps issue de leur emploi, pour financer la dépense de l’achat d’une voiture, les riches utilisent les revenus issus de leurs actifs pour financer cette dépense. C’est-à-dire qu’au lieu d’acheter la voiture de luxe en premier, ils vont commencer par investir, par exemple dans l’immobilier locatif, et avec les revenus de ces investissements, ils pourront s’acheter la voiture de leurs rêves.

Cela nécessite de faire des sacrifices au début mais c’est une étape nécessaire pour devenir riche sur le long terme.
Vous pouvez par exemple investir dans une maison pour la louer à une famille. Imaginons que les locataires vous payent 500 EUR tous les mois. Au bout de quelque années, quand vous aurez remboursé votre crédit, vous aurez tous les mois un cashflow positif de 500 EUR. Si vous dépensez ces 500 EUR, vous êtes toujours propriétaire de la maison à la fin de la transaction.

Multipliez ces investissements en actifs et vous pourrez vivre une vie confortable sans vous appauvrir.

Principe n°4: Mettez en place l’Effet Cumulé

Darren Hardy a écrit le livre « L’effet Cumulé. Ce n’est pas un livre qui traite d’argent mais des habitudes. Les concepts expliqués dans le livre s’appliquent à parfaitement si votre but est d’atteindre l’indépendance financière.

L’effet cumulé, c’est l’idée que de petites actions répétées qui paraissent insignifiantes produisent des résultats extraordinaires sur le long terme en s’additionnant.

Prenons pas exemple le fait de vouloir perdre du poids et d’être en forme. Nous avons 3 personnes qui ont décidé d’adopté des comportements différents

  • Simon décide de se mettre au sport 30 minutes par jour et de surveiller son alimentation. Il ne mange ni trop gras, ni trop sucré.
  • Laurent quant à lui décide de ne rien changer à son mode de vie et à ses habitudes. Il continue comme avant.
  • Enfin, Bruno qui pense qu’on n’a qu’une vie et qu’il faut en profiter au maximum: il décide de ne plus faire de sport et aime les repas copieux et gouteux.

Au début, les premiers mois, la différence entre ces trois personnes est infime, à peine perceptible mais en étant patient, après plus de deux ans, la différence de forme, d’humeur et d’aspect physique devient évidente.

Illustration de l’effet cumulé sur le poids et la forme physique

L’accomplissement de tout but est l’accumulation progressive, ou l’effet cumulé, de petits progrès qui se renforcent l’un l’autre au cours du temps.

L’une des meilleures illustration de l’effet cumulé appliqué au but d’atteindre la liberté financière sont les intérêts composés d’un investissement en bourse ou encore le fait que des investissements immobiliers locatifs à cashflow positif peuvent s’enchaîner pour dégager de plus en plus de cashflow.

Principe n°5: Développez votre propres business

Votre emploi et vos finances sont deux choses différentes.

Vous ne devez pas compter sur votre emploi, fut-il à temps plein, pour assurer votre sécurité financière et encore moins votre liberté financière.

Il est indispensable de développer votre propre affaire et d’acquérir vos propres actifs.

Comme l’explique Robert Kiyosaki dans son livre « Père Riche, Père Pauvre », les riches se concentrent sur la colonne des actifs plutôt que sur leurs dépenses ou leur fiche de paie.

Ce qui va vraiment accélérer votre richesse est de d’augmenter le nombre de vos sources de revenu et le montant de ceux-ci plutôt que tenter d’acheter les produits et les services les moins chers et de faire des économies sur des bouts de chandelles.

Pour ce faire, gardez votre emploi mais commencez à développer un business à coté, par exemple à temps partiel en tant qu’activité complémentaire.

Ce conseil est également repris par Tim Ferriss, dans son livre « La semaine de quatre heures ». Tim Ferriss conseille de créer une « muse », c’est-à-dire une entreprise automatisée qui va générer des revenus de manière quasi automatique en demandant d’y consacrer un minimum de temps.

Principe N°6: Optimisez votre fiscalité grâce aux sociétés

Robert Kiyosaki détruit également le mythe selon lequel ce sont les riches qui payent le plus d’impôt pour les pauvres.

En réalité, les riches comprennent les lois fiscales et les exploitent à leur profit.

Les gens de la classe moyenne gagnent de l’argent, sont taxés sur ce qu’ils gagnent et dépensent ce qu’il leur reste.

Les riches, créent une société, qui n’est au final qu’un ensemble de documents signés devant un notaire et un comptable, financent leur train de vie via leur société et sont taxés sur ce qu’il reste.

Les sociétés sont taxés sur les bénéfices, c’est-à-dire sur ce qu’il reste après que tous les frais d’entreprise soient couverts. La plupart des dépenses des riches passe donc en frais d’entreprise. Par exemple une voiture de fonction, des repas au restaurant, l’inscription à un club de sport, des voyages à l’étranger à l’occasion d’un séminaire. Toutes ces dépenses sont financés par leurs entreprises et les riches payent leurs impôts sur ce qu’il reste.

Principe n°7: Entourez vous de personnes qui réussissent

Le maître du développement personnel, Jim Rohn, a dit un jour

Vous êtes la moyenne des cinq personnes avec qui vous passez le plus de temps.

Jim Rohn

Pensez-vous que vous avez plus de chances de devenir riche si vous amis passent leurs weekends et leurs soirées sur Netflix ou s’ils les passent à faire du sport, à développer un business et à acquérir des biens immobiliers ?

Votre entourage a une importance capitale dans votre vie. Il détermine votre façon de penser, votre estime de vous et même vos décisions.
C’est ce que l’on appelle le paradigme.

La plupart de nos décisions et de nos réactions sont inconscientes. Nous réagissons de telle manière aux événements qui se présentent car nous avons été conditionnés par notre entourage (famille, professeurs, amis, collègues) et cela a défini nos valeurs et notre programmation intérieure, notre paradigme.

Or la plupart du temps quand ils s’agit d’entreprendre des actions pour devenir riche, notre paradigme n’est pas du tout adapté.
C’est un peu comme si vous aviez un super-ordinateur à votre disposition (votre cerveau) et que vous tourniez sous un système d’exploitation totalement dépassé comme Windows 95.

Il est temps de faire une mise à jour du système et l’un des moyens le plus efficace est de commencer par fréquenter de nouvelles personnes, des personnes qui réussissent.

Principe n°8: Ne cessez jamais d’apprendre

Le plus important des actifs en notre possession est notre cerveau, nos connaissances et nos compétences, conscientes et inconscientes.
Notre cerveau a la capacité de nous rendre extrêmement riche, si on y investi suffisamment. C’est pourquoi il est essentiel de développer continuellement ses connaissances et de ne jamais cesser d’apprendre.

Il existe différents moyens d’apprendre et chacun pourra y trouver sa méthode préférée

  • Lire des livres (empruntés à la bibliothèque municipale, c’est gratuit!) ou écouter des livres audio
  • Participer à des conférences et des séminaires
  • Suivre une formation en ligne
  • Regarder des vidéos ou lire des articles

Mais le plus important est de mettre en pratique ce que vous avez appris. Préférez toujours un apprentissage actif à un apprentissage passif.

Qu’est ce que cela signifie?

Simplement que le fait de mettre en pratique sur le terrain ce qu’on vient d’apprendre permet d’en retenir plus de la moitié.

Principe n°9: L’échec fait partie de la réussite

Sur votre route pour devenir riche, vous allez subir de nombreux échecs mais cela ne dois pas vous décourager.

La plupart des gens ne gagnent pas au jeu de l’argent car ils ont plus peur de perdre qu’ils n’ont faim de gagner. Pour un même montant, le fait que la peur de perdre est supérieure au plaisir procuré par le gain est un biais psychologique illustré par la fonction valeur

La peur de perdre 100 EUR est supérieure au plaisir de gagner 100 EUR

Cela est du à notre besoin intrinsèque de sécurité. Notre cerveau est câblé comme cela. Sa première fonction est de nous garder en vie et il préférera toujours la sécurité et la stabilité au risque et à l’inconnu.

Si vous essayer d’éviter l’échec et les risques, vous éviterez également le succès et les opportunités.

L’échec inspire les personnes qui réussissent. Ils n’ont pas peur d’échouer.
Ce qu’ils craignent plus que tout c’est de faire du sur-place, l’inaction.

Le colonel Sanders, milliardaire et fondateur de la chaîne de de fast-food KFC a échoué 1008 fois avant de vendre sa recette de poulet grillé à la sauce à un premier restaurateur. Combien d’entre nous auraient abandonné après 5 ou 10 refus, voir même 100 ou encore 1000 refus? Sanders, lui, a continué et sa persévérance a payé.

Passez à l’action, échouez, recommencez, échouez encore et ainsi de suite jusqu’au succès.
L’échec fait partie du chemin vers le succès.
Ne craignez pas l’échec, craignez l’inaction.

Principe n°10: Désirez l’argent ardemment et passez à l’action

Au début du vingtième siècle, Andrew Carnegie, l’homme le plus riche du monde à l’époque, missionna Napoléon Hill, un jeune journaliste, d’étudier les cent personnes les plus riches des États-Unis afin de retranscrire par écrit la formule qui leur permit de faire fortune.

Andrew Carnegie

Le résultat fut un livre publié en 1937 et qui reste encore aujourd’hui une référence sur la richesse: « Réfléchissez et devenez riche ».

L’auteur nous explique d’un des prérequis fondamentaux à la richesse est d’être animé d’un désir ardent. Il ne s’agit pas d’un vague souhait mais d’un désir ardent non négociable.
D’après ses conclusions, les six étapes pour matérialiser un désir ardent d’argent sont les suivantes:

  1. Fixez le montant exact de la somme que vous désirez
  2. Sachez ce que vous allez donner en échange de cet argent et soyez prêt à faire ce sacrifice. L’auteur explique que les sacrifices consentis seront insignifiants comparés aux bénéfices récoltés.
  3. Déterminez avec précision la date à laquelle vous voulez être en possession de cet argent.
  4. Établissez un plan qui vous permettra de matérialiser votre désir et commencez immédiatement à l’appliquer. Passez à l’action immédiatement.
  5. Notez ces 4 éléments par écrit
  6. Lisez ces objectifs à haute voix 2 fois par jour et commencez à vous voir, vous sentir et vous croire en possession de cet argent.

L’idée maîtresse est que l’esprit a une force si puissante qu’il va essayer par tous les moyens de transformer votre désir en réalité, à condition que vous y croyiez réellement et que vous acceptiez d’agir.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

15 − huit =